22/04/2018

CRISPR – CAS9

CRISPR - CAS9, Incrediblengineers

Bientôt des mammouths laineux au zoo ? George Church, d’Harvard, affirme en tout cas que cela est possible.

En croisant de l’ADN conservé dans la glace de ce mastodonte à celui d’un éléphant d’Asie, il serait possible de faire ressusciter cette espèce éteinte depuis longtemps.

Si les chercheurs commencent à envisager cette possibilité, c’est grâce à un nouvel outil, codéveloppé par Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna, qui permet une « édition du génome ».

Cet outil, c’est le CRISPR-Cas9, vulgairement appelé les « ciseaux à découper l’ADN ». Ne vous y trompez pas, ce surnom enfantin cache une technologie classée par la CIA dans la catégorie des armes de destruction massive, au même titre que le programme nucléaire nord-coréen ou les armes chimiques syriennes.

En gros, le CRISPR-Cas9 est un brin d’ADN particulier (CRISPR) qui se fixe sur l’ADN cible, et ensuite une enzyme (Cas9) se charge de « découper » l’ADN, ce qui permet d’inactiver un gène ou de le remplacer.

Si cette technique est déjà testée sur des animaux, l’utilisation de cobayes humains déchaîne les passions.

Dites-vous que la législation autour de cette technologie sur les fruits a déjà provoqué une vague de démission dans le Haut Conseil pour les biotechnologies, question d’éthique.

Alors, bientôt des bébés CRISPR, résistants aux cancers et autres maladies génétiques ?

Silex Id
Publié par :
Silex Id
Le magazine de l'innovation pour tous

Quelque chose à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.