Si la technologie était un train, l’éducation française serait sûrement derrière à courir pour tenter de le rattraper!

Ce secteur est resté traditionnel et archaïque malgré son rôle prépondérant dans la transition vers un monde plus digital, plus connecté.

Les matières et les manières d’enseigner n’ont pratiquement pas changé depuis plusieurs dizaines d’années alors que le monde du travail a vu ses métiers évoluer, de nouveaux secteurs prendre le pouvoir et de nouvelles méthodes voir le jour.

Si le système scolaire français n’est pas très agile sur le sujet ni propice au changement, les start-up font le travail pour deux!

Elles sont à la pointe de la technologie, ancrées dans la transformation digitale et culturelle de l’économie et veulent en faire profiter la France, ce sont les start-up de l’Edtech Nation!

Le crédo ? No pain, big gain!
Car oui, la grande tendance en éducation, c’est bien la gamification.

Au milieu des Massive Online Open Courses (MOOC), Small Private Online Courses (SPOC) et autres cours en ligne, on retrouve des plateformes collaboratives où chacun peut (s’) instruire sur les sujets qui l’intéressent, ou encore des jeux mobiles, qui, à raison de quelques minutes par jour, vous transformeront en expert!

Mais il reste une ombre au tableau que je vous ai dressé de la French Edtech : le système scolaire!

Car si l’éducation est la boussole de la vie, elle devrait maintenant être un GPS!