Si vous imaginez les écoles d’ingénieurs comme un repaire de geeks réservé aux hommes, vous avez de ces préjugés que Marie-Sophie Pawlak veut abolir.

Cette ingénieure de formation est à l’origine d’une initiative visant à attirer les jeunes filles vers des métiers qu’elles méconnaissent souvent, d’ingénieures et de techniciennes.

Ce n’est pas que ce secteur rejette les femmes, mais que cette orientation n’est souvent même pas envisagée par les lycéennes. Et c’est là que la présidente de « Elles Bougent » veut agir avec son association.

Grâce à son réseau de « marraines » ingénieures ou techniciennes, elle permet aux lycéennes de rentrer en contact avec des femmes de ce corps de métier et ainsi de casser les stéréotypes.

Porter la mixité dans ces secteurs est primordial, et le témoignage est l’un des outils les plus efficaces dont disposent les défenseurs de ce mouvement.

À l’avenir, ces métiers d’ingénieur ou de technicien prendront du poids sur le marché du travail, et ils ne peuvent certainement pas se permettre de passer à côté des talents dont regorge la gent féminine !