Le monde du travail est pris dans les remous de l’innovation et des nouvelles manières de travailler. D’une génération pour qui le bureau personnel, cloisonné, représentait une sorte d’accomplissement, on passe à une génération d’actifs dont 93% ne se satisfont pas de ce type de bureau traditionnel selon une étude d’Hiscox.

Mais comment adapter un espace de travail à des collaborateurs nomades, qui ont autant besoin de la confidentialité et du calme d’un bureau personnel que de l’émulation et l’interaction d’un Open Space ? En devenant des « Smart Office » bien sûr ! Le bureau ne peut plus avoir de structure fixe, il se doit d’être modulaire pour être smart, de répondre aux attentes évolutives de ceux qu’il accueille : qui de mieux que le salarié pour savoir ce qu’il aimerait ?

Mais limiter le Smart Office à sa dimension physique serait bien trop réducteur ; personne n’a manqué l’éclosion des espaces de coworking, des fablabs et autres espaces collaboratifs ouverts. Polycom affirme que d’ici 2022, 60% des travailleurs feront du télétravail, c’est l’illustration parfaite de ce que doit être le Smart Office : un espace dématérialisé où tout un chacun incarne la structure de l’entreprise, en pouvant travailler de la manière qu’il préfère !