22/04/2018

Yann Lecun – Intelligence pas si artificille

Yann Lecun - Intelligence pas si artificille, Incrediblengineers

« Quand personne ne me pose la question, je le sais ; mais si quelqu’un me la pose et que je veuille y répondre, je ne le sais plus »

Ce sont les mots de Saint Augustin à propos du temps, mais ce pourrait être les miens sur l’intelligence artificielle ! S’il est bien une notion qui porte à confusion, c’est celle-là.

L’intelligence artificielle d’il y a 20 ans, c’était le GPS, les jeux vidéo (remember FIFA 98). Aujourd’hui le même nom désigne les voitures autonomes, le système de sélection d’actualités Facebook, le moteur de recherche de Google… Qu’est-ce qui a bien pu se passer entre temps ?

Il faut aller le demander à Yann Lecun. Pourquoi lui ? Parce qu’il supervise les travaux de Facebook dans l’IA et est considéré comme l’un des inventeurs du concept qui a relancé les recherches dans ce secteur. Ce concept, c’est le deep learning. Qu’est-ce qu’il a de si révolutionnaire ?

Et bien l’intelligence artificielle se contentait jusqu’alors de machine learning, c’est-à-dire d’apprentissage basé sur une analyse statistique.

Avec le deep learning, on peut utiliser un bien plus grand nombre de données « d’entraînement » ce qui permet un apprentissage conceptuel en quête de modèles et de corrélations.

En gros, ça correspond à un algorithme moins fermé, moins focalisé, qui se dirige de lui-même pour interpréter les données. Mais alors, qu’est ce qui nous différencie encore des machines ?

Deux attributs font de l’Homme ce qu’il est : l’instinct et le sens commun !

Silex Id
Publié par :
Silex Id
Le magazine de l'innovation pour tous

Quelque chose à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.